C’est quoi la domotique ?

Encore 25% de la population française est réticente face à l’arrivée de la domotique. C’est trop compliqué, trop cher, pas assez sécurisé… Pourtant qu’est-ce que c’est réellement la domotique ? Est-ce si compliqué à utiliser ? Depuis quand parle t-on de cette technologie ?



Histoire de la domotique

La domotique est définie telle que dans nos dictionnaires :

n.f « Du latin Domus, Maison et Informatique » «Ensemble des techniques visant à intégrer à l’habitat tous les automatismes en matière de sécurité, de gestion de l’énergie, de communication, etc. »

En vérité, on parle de domotique depuis les années 1970 ! A Bruxelles, un certain Pierre SARDA avait déjà attaqué le terrain de la « Maison Intelligente » via une sorte d’ordinateur. Il pouvait ainsi contrôler son éclairage, son chauffage, sécuriser sa maison…
Puis avec l’arrivée des smartphones dans les foyers français dans les années 2000, nous sommes passés à la « domotique 2.0 ».

Découvrez notre vidéo sur ce sujet

A quoi sert la domotique ?

Nous avons vu précédemment que la domotique permettait de gérer son logement en automatisant nos actions quotidiennes, par exemple :
– Éteindre les lumières automatiquement tous les soirs dès une certaine heure
– Surveiller sa maison lorsque nous sommes en déplacement
– Programmer l’allumage – et l’éteignage – de nos équipements électroménagers et audiovisuels (aspirateur, cafetière, télévision, chauffage…)
– Vérifier que nous n’avons pas oublié d’éteindre une lumière en sortant et pouvoir l’éteindre sans être chez soi.

C’est une liste non exhaustive de l’utilité de la domotique dans nos foyers, beaucoup de projets naissent autour de cet univers !

Bien entendu, la domotique peut se trouver dans n’importe quel logement : appartement, maison, bureaux professionnels, restaurants, hôtels…

Installer de la domotique chez soi

Définir son projet

Avant de passer à l’étape de l’installation, il va falloir définir votre projet domotique puisque nous pouvons installer la domotique de différentes manières.

Voici 3 questions essentielles pour définir votre projet :
– Quel budget vous êtes prêt à mettre place ?
– Est-ce que vous êtes propriétaire ou locataire ?
– Est-ce en vu d’une construction (ou d’une rénovation complète) ?

L’installation

En domotique, vous pouvez très bien passer par une installation câblée ou un système sans fil. Nous allons voir dans quel cas nous utilisons telle ou telle solutions ainsi que leurs avantages et inconvénients.

– Domotique filaire :

La domotique filaire est plus connue sous le nom KNX bien qu’il existe d’autres systèmes comme IPX800. Ce sont des modules qui sont directement intégrés à votre tableau électrique et que vous pouvez contrôler via un écran tactile. Cette solution est utilisée dans les travaux de construction ou de rénovation complète puisqu’il faut tirer des câbles et, prévoir la place nécessaire dans le tableau électrique (ou un deuxième tableau juste à côté).
L’avantage c’est que vous aurez très peu de soucis d’interférence ! Par contre, c’est une solution qui coûte cher et, qui ne pourra vous suivre lors de votre futur déménagement.

– Domotique Sans fil :

La domotique Sans fil se répand de plus en plus en France. Nous avons la possibilité d’utiliser simplement notre réseau WiFi ou encore Bluetooth, ou d’utiliser les radios fréquences. Il existe deux radios fréquences principale pour l’Europe : 433 MHz, 868 MHz. Vous n’avez rien besoin de percer ou de casser dans votre habitation pour intégrer ce système domotique. Ce sont des micro-module qui se câblent directement derrière votre interrupteur ou des douilles connectées.
L’avantage c’est que le matériel qui vous appartient et son prix est réellement intéressant. L’inconvénient, il faut faire attention aux caractéristiques de vos modules afin qu’ils soient compatible et, en fonction des murs de votre logement, c’est possible que la portée de la fréquence soit interrompue.



Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager autour de vous !
Pour tout autre demande, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à nous écrire par e-mail à « contact@edi-elec.fr »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :